NET PLUS, dialogue réussi !

La CGT NETTOYAGE 49 avait eu un litige avec la société NET PLUS en 2018. Elle imposait un avenant Annexe 7 non conforme à la CCNEP. Nous avions écrit à la Direction du Siège à Rennes qui s’était déplacée pour nous rencontrer. Un nouveau modèle d’avenant cette fois ci conforme avait été rédigé, qui normalement doit s’appliquer au sein du groupe.

Cette fois ci c’est l’un de nos adhérents qui nous a alerté sur un courrier reçu  lui laissant le choix d’opter ou non pour la DFS (Déduction Forfaitaire Spécifique). La DFS est un abattement (8% dans la propreté) qui permet au salarié de cotiser un peu moins et de toucher quelques euros de plus. En revanche, les droits sociaux du salarié sont amoindris. Par contre pour la société, il s’agit  d’une “niche fiscale” et “antisociale”. Ces termes ont été employés par Gérald DARMANIN lui-même, ministre des comptes publics. Des mots, encore des mots, mais vides de sens, aucun acte fort n’ayant suivi. La DFS est toujours là, bien présente, facteur aggravant des déficits sociaux .

NET PLUS et la DFS

NET PLUS est l’une des rares sociétés qui laisse un réel choix au salarié d’opter ou non pour la DFS en expliquant clairement ce dont il s’agit. Même si les termes choisis dans la rédaction du courrier ne sont pas totalement neutres, c’est une initiative positive de la part de NET PLUS ainsi qu’une preuve de considération, élément capital dans les relations de travail.

Un bon point pour NET PLUS !  Pourvu que ça dure !  

 

Fermer le menu